activités

Activités autour du projet « Passages » à la Maison de la culture yiddish

 

2018201920202021

25/01/2018

Premiers savoirs de la Shoah (rencontre littéraire)

À l’occasion de la parution de Premiers savoirs de la Shoah (CNRS éditions, 2017), Gilles Rozier recevra Judith Lindenberg, directrice de l’ouvrage, et deux des contributeurs: Constance Pâris de Bollardière et Arnaud Bikard (sous réserve).
Les lendemains de la seconde guerre mondiale virent l’émergence de multiples initiatives cherchant à penser et à faire connaître le Génocide. Partout dans le monde, de nombreux survivants se firent chercheurs, écrivains, reporters ou éditeurs et utilisèrent le yiddish comme moyen d’expression privilégié. Cet ouvrage vient confirmer la pertinence d’intégrer le point de vue des victimes à une historiographie qui a longtemps voulu l’ignorer.

01/02/2018

Carte blanche à Philippe Boukara : L’assassinat de Petlioura et le « procès des pogroms »

Les pogroms d’Ukraine dans les années 1918–1921 sont une sorte de prélude au Génocide. En 1926, l’assassinat à Paris du leader des nationalistes ukrainiens par Sholem Shvartsbard a ouvert une controverse sur le partage des responsabilités dans ces événements.
Philippe Boukara est historien, spécialiste du judaïsme contemporain et coordinateur de la formation au Mémorial de la Shoah.

17/03/2018

Inauguration de l’exposition virtuelle

La Maison de la culture yiddish – Bibliothèque Medem vous invite à participer à son nouveau projet de documentation ! Passages a pour but de valoriser la vie culturelle yiddish en France en créant la plus grande base de données dédiée à ce sujet.

13/10/2018

L’immigration juive polonaise à Paris : Les années 1920-1950

Conférence de Jean Laloum
Jean Laloum, historien, chercheur au CNRS, et auteur de Les juifs dans la banlieue parisienne des années 20 aux années 50 (CNRS éditions, 1998), présentera un diaporama sur l’immigration juive polonaise à Paris pendant cette période.

14/10/2018

Séminaire de niveau intermédiaire (soit niveaux 3 et 4). Thème : Paris dans la littérature yiddish

Avec Nadia Déhan-RotschildTal Hever-ChybowskiNatalia Krynicka et Rubye Monet. Ce nouveau séminaire permettra aux étudiants de Paris et d’ailleurs de se retrouver pour une journée d’étude conviviale dans une ambiance linguistique yiddishophone.

17/01/2019

Ils étaient juifs, résistants, communistes

Rencontre littéraire avec Annette Wieviorka
Pendant la seconde guerre mondiale, les groupes des FTP-MOI (Francs-tireurs partisans–Main-d’œuvre immigrée), pour beaucoup de jeunes Juifs originaires d’Europe orientale, participèrent à Paris, mais aussi à Lyon et à Grenoble, à la lutte armée contre l’occupant. Avec l’ouverture des archives de la police et du ministère de l’Intérieur et la publication des mémoires de plusieurs acteurs, la seconde édition de Ils étaient juifs, résistants, communistes (éditions Perrin, 2018) jette un nouvel éclairage sur le rôle des FTP-MOI dans la Résistance. L’historienne Annette Wieviorka y approfondit aussi l’histoire du milieu yiddishophone de France auquel appartenait sa famille. Gilles Rozier, éditeur et écrivain, s’entretiendra avec l’auteure.

19/01/2019

L’histoire mouvementée de la Bibliothèque Medem

Conférence de Natalia Krynicka dans le cadre dy cycle « La Bibliothèque Medem ouvre ses portes »

14/02/2019

La culture yiddish à l’Exposition universelle

Conférence avec Nick Underwood
Dans l’entre-deux-guerres, environ 150 000 immigrants juifs formèrent à Paris une communauté disparate mais cimentée par le yiddish. Nick Underwood mettra en lumière la formidable place accordée à la culture dans cette communauté, et un événement aujourd’hui méconnu qui propulsa le yiddish sur la scène internationale : la présence d’un pavillon de la culture juive moderne à l’Exposition universelle de 1937.
Historien  spécialiste de l’histoire de l’immgration juive en Europe, Nick Underwood travaille actuellement à un livre sur le yiddish et la communauté juive à Paris dans l’entre-deux-guerres : Yiddish Paris, Nation and Community in Interwar France.

24/09/2019

Mémoire du yiddish : Rencontre avec Rachel Ertel

Au fil des souvenirs de Rachel Ertel, qui dessinent un étonnant parcours, émergent les grandes problématiques au coeur de la création littéraire et de la traduction : comment transmettre une mémoire perdue, ressusciter un monde ? Comment concilier le deuil de la langue et la jouissance esthétique de la traduction, de la transposition, de l’écriture ?
Auteure, traductrice, fondatrice du Centre d’études judéo-américaines à Paris 7, Rachel Ertel s’entretiendra avec Carole Ksiazenicer-Matheron, enseignante de littérature comparée à l’université Sorbonne Nouvelle-Paris 3.

17/10/2019

Une nouvelle publication des éditions Bibliothèque Medem :  Le catalogue de l’imprimerie Beresniak

Une publication des éditions Bibliothèque Medem (octobre 2019), en partenariat avec l’institut René Goscinny. Fondée à Paris peu avant la première guerre mondiale par Abraham Lazare Beresniak, émigré de Russie, l’imprimerie Beresniak s’était spécialisée dans l’impression de livres en différentes langues et typographies (yiddish, hébreu, russe, polonais, etc.). À travers son catalogue se dessine un panorama culturel, historique et sociologique allant de l’entre-deux-guerres jusqu’à sa fermeture en 1976. L’imprimerie publia notamment en 1973 l’édition originale en russe de l’Archipel du goulag, d’Alexandre Soljenitsyne, dont le manuscrit sortit clandestinement d’URSS. Philippe Boukara, historien, s’entretiendra avec Natalia Krynicka, éditrice, et Aymar du Chatenet, administrateur de l’institut René Goscinny. En présence d’Ariel Beresniak et Anne Goscinny, arrière-petits-enfants du fondateur de l’imprimerie. La rencontre sera suivie du verre de l’amitié.

06/06/2020

Wolf Wieviorka par Annette Wieviorka : visioconférence

Arrivé à Paris en 1924, Wolf Wieviorka (Żyrardów, 1898 – Auschwitz, janvier 1945) fut écrivain et l’une des figures les plus intéressantes du journalisme yiddish. À l’initiative de son fils Meni, ses deux recueils de nouvelles, Est et ouest / Déracinésqui décrivent le milieu des immigrés juifs dans le Paris de l’entre-deux-guerres, ont été publiés par les éditions  Bibliothèque Medem dans une traduction de Batia Baum et Shmuel Bunim.
Ce fut aussi mon grand-père, et j’ai mis à profit le confinement pour commencer à écrire son histoire. C’est ce « work in progress » que je vais présenter.
Annette Wieviorka, historienne du Génocide, est directrice de recherches au CNRS.

10/06/2020

Les Juifs de Roumanie en France : visioconférence de Philippe Boukara

La population juive de Roumanie a été au XIXe et au XXsiècle l’une des plus importantes du continent européen. Un segment de cette population, relativement modeste numériquement mais significatif qualitativement, s’est établi en France. On tentera ici de proposer à la fois un portrait de groupe sur plusieurs générations, et une série de profils de personnalités marquantes.
Conférence de Philippe Boukara, historien, spécialiste du judaïsme contemporain et coordinateur de la formation au Mémorial de la Shoah.

17/06/2020

« It Is Necessary for Workers to Read » : Yiddish Libraries and Political Radicalization and Activism in Interwar France

Visioconférence en anglais de Nick Underwood
Join us for Professor Nick Underwood’s online lecture in English about Yiddish-language libraries in 1930s Paris. Home to a large, Yiddish-speaking Jewish population, interwar Paris was a hub of global Yiddish culture. Multiple leftist Yiddish libraries provided communal spaces and written materials for workers and immigrants to learn about Jewish and French radical politics. Professor Underwood will describe the spectrum of leftist Yiddish-language libraries in Paris, such as the Bundist-affiliated Medem-klub and Communist-linked Kultur-lige, and explore the divisions and the collaborations among them.
Dr. Nick Underwood will join The College of Idaho as an assistant professor of history and the Berger/Neilson Chair of Judaic Studies this fall. Recently, he was a research fellow at the Frankel Institute for Advanced Judaic Studies at the University of Michigan as a member of the cohort working on the theme « Yiddish Matters. » His work has appeared in several journals, and his first book, Yiddish Paris : Staging Nation and Community in Interwar France is forthcoming from Indiana University
Press.

15/10/2020

Rencontre avec Ruth Zylberman

Après un magnfique documentaire diffusé sur Arte, Ruth Zylberman propose dans son livre 209 rue Saint-Maur, Paris Xe – Autobiographie d’un immeuble (éditions du Seuil/Arte, février 2020), une réflexion bouleversante sur les traces du passé, les lieux où se loge la mémoire et le lien invisible entre les vivants et les morts. Car cette autobiographie d’un immeuble est aussi une forme d’écriture de soi.
Ruth Zylberman est écrivaine et documentariste. Elle a notamment réalisé Les Enfants du 209 rue Saint-Maur, Paris Xe (Zadig productions, Arte France, 2017).
Rencontre animée par Gilles Rozier,écrivain et éditeur aux éditions de l’Antilope.

03/12/2020

« Heureux comme Dieu en France ? » : Visioconférence de Phillippe Boukara

Qu’y a-t-il derrière la formule « Heureux comme Dieu en France ? » De la naissance de la langue yiddish sur les bords du Rhin jusqu’aux vagues migratoires successives d’Europe centrale aux XIXe et XXe siècles, une vue d’ensemble sur la composante ashkénaze de la judaïcité française: ses institutions culturelles, sociales et politiques, quelques-unes de ses figures.
Conférence de Philippe Boukara, historien, spécialiste du judaïsme contemporain et coordinateur de la formation au Mémorial de la Shoah.

05/12/2020

Chronique d’une vie d’artiste avec Talila (sur Zoom)

Depuis toujours Talila a aimé chanter. Ancienne du Dror, le mouvement de jeunesse sioniste, elle aurait pu se tourner vers la chanson hébraïque ou, fidèle enfant de la République, la chanson française. C’est pourtant dans le chant yiddish qu’elle a effectué sa belle carrière.
Lors de cette conversation avec Gilles RozierTalila sautillera de chanson en chanson. Elle racontera comment telle mélodie, puis telle autre et encore tel chant, finissent par constituer une vie et raconter une histoire.

10/01/2021

Séminaire mensuel de littérature yiddish (sur Zoom)

Séminaire mensuel de littérature yiddish sous la direction de Yitskhok Niborski et Natalia Krynicka.
Thème : Paris dans la littérature yiddish

16/01/2021

Le « secteur juif » du Parti communiste français : visioconférence de Zoé Grumberg

Militer en minorité ? Le « secteur juif » du Parti communiste français de la Libération aux années cinquante.
Après la Libération, la vie juive, notamment le militantisme, se reconstruit petit à petit en France, entre ruptures et continuités. Quel a été le rôle du PCF dans l’intégration des immigrés juifs en France et dans leur réintégration après la Shoah ? Que deviennent les Juifs communistes yiddishophones de la section juive de la Main-d’oeuvre immigrée (MOI) du PCF ? Comment les militants concilient-ils les intérêts du PCF et ceux des Juifs, dans la France républicaine et universaliste de l’après-guerre ?
Zoé Grumberg, docteure en histoire (Sciences Po Paris), est l’auteure d’une thèse intitulée Militer en minorité ? Le « secteur juif » du Parti communiste français de la Libération aux années cinquante, qui interroge la complexité des hommes et d’une époque.

30/01/2021

La vie parisienne… yiddish

Revue de presse. Visioconférence de Gilles Rozier.
À travers la presse yiddish, les articles, les petites annonces, les publicités, se dessine la vie juive à Paris. Où les événements et phénomènes de société prennent des couleurs différentes selon les journaux.
Une revue de presse vivante et savante, à la date du 29 novembre 1967, au lendemain de la « fameuse » conférence de presse du général de Gaulle.
A l’issue de la conférence, le public sera  invité à partager son expérience de lecteur et ses souvenirs.

07/02/2021

Séminaire mensuel de littérature yiddish (sur Zoom)

Séminaire mensuel de littérature yiddish sous la direction de Yitskhok Niborski et Natalia Krynicka.
Thème : Paris dans la littérature yiddish

09/02/2021

Les Juifs immigrés à Paris à la Libération : conférence de Philippe Boukara (sur Zoom)

Visioconférence de Philippe Boukara dans le cadre du cycle « Immigrés juifs à Paris dans le tumulte du XXème siècle »
Philippe Boukara est historien, spécialiste du judaïsme contemporain et coordinateur de la formation au Mémorial de la Shoah.

06/03/2021

Les enfants de la CCE : visio-conférence de Zoé Grumberg

À l’issue de la Seconde Guerre mondiale, dans le monde juif français, les enfants font l’objet d’une attention particulière. Ils représentent en effet l’avenir d’une communauté décimée par la Shoah. Les initiatives juives pour l’enfance mettent toutes l’accent sur la reconstruction et le renouveau. Elles diffèrent toutefois sur la forme que doit prendre la prise en charge de l’enfance et de la jeunesse juives. À la différence d’autres organisations, les Juifs communistes rejettent l’idée d’une éducation neutre. Ils fondent leur propre structure pour l’enfance, la Commission centrale de l’enfance (CCE), qui propose un programme pédagogique à la croisée des méthodes de pédagogie active et du militantisme. »
Zoé Grumberg est historienne, elle enseigne à Sciences Po Paris et Sciences Po Toulouse.

11/03/2021

Les Juifs immigrés à Paris au temps de la guerre froide

Visioconférence de Philippe Boukara dans le cadre du cycle « Immigrés juifs à Paris dans le tumulte du XXème siècle »
Philippe Boukara est historien, spécialiste du judaïsme contemporain et coordinateur de la formation au Mémorial de la Shoah.

14/03/2021

Séminaire mensuel de littérature yiddish (sur Zoom)

Séminaire mensuel de littérature yiddish sous la direction de Yitskhok Niborski et Natalia Krynicka.
Thème : Paris dans la littérature yiddish

18/04/2021

Séminaire mensuel de littérature yiddish (sur Zoom)

Séminaire mensuel de littérature yiddish sous la direction de Yitskhok Niborski et Natalia Krynicka.
Thème : Paris dans la littérature yiddish

16/05/2021

Séminaire mensuel de littérature yiddish (sur Zoom)

Séminaire mensuel de littérature yiddish sous la direction de Yitskhok Niborski et Natalia Krynicka.
Thème : Paris dans la littérature yiddish

3/06/2021

Les écrivains yiddish à Paris : une conférence de Yitskhok Niborski (sur Zoom)

Une conférence de Yitskhok Niborski.
La vie culturelle yiddish à Paris a connu un développement prometteur dans l’entre-deux-guerres. Les écrivains yiddish, partageant généralement la précarité économique de la plupart des immigrés ashkénazes, ont trouvé une thématique riche et passionnante dans les conflits sociaux et politiques de cette période agitée, dans les beautés et misères de la ville et dans la vie artistique, où les peintres et sculpteurs yiddishophones étaient nombreux. En même temps, se développent le théâtre et les  périodiques yiddish, y compris des quotidiens à partir de 1926. La coupure de la guerre a été bien sûr néfaste pour les auteurs comme pour les lecteurs. Plusieurs écrivains participent à la Résistance, et leur tribut au Génocide est très lourd. À partir de la Libération, les auteurs yiddish survivants, dont beaucoup récemment arrivés, vont écrire un nouveau chapitre palpitant de la littérature yiddish.

13/06/2021

Séminaire mensuel de littérature yiddish (sur Zoom)

Séminaire mensuel de littérature yiddish sous la direction de Yitskhok Niborski et Natalia Krynicka.
Thème : Paris dans la littérature yiddish

27/06/2021

Chasse au trésor au Pletsl ! (en présentiel)

Une activité proposée et organisée par un groupe d’élèves des cours de yiddish.